Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lectures de Février 2021

Dans le cadre du challenge #readchristie2021 j'ai lu deux romans ce mois-ci.

Le 1er était dans la liste établie le mois dernier et dont je vous parlais ici, il s'agit de Mr Parker Pyne.

C'est un recueil de 12 nouvelles. Monsieur Parker Pyne, au travers d'annonces publiées dans le Times, s'emploie à faire retrouver le bonheur aux personnes qui répondront à cette annonce : "Etes-vous heureux ? Dans le cas contraire, consultez Mr Parker Pyne, 17 Richmond Street".

Mon avis : je ne suis pas une fans de recueils de nouvelles, j'aime voir évoluer les personnages tout au long de l'histoire, ce format me laisse en général sur ma faim. Ce fût le cas avec ces 12 nouvelles, je n'aime pas le personnage Mr Parker Pyne qui affirme pouvoir classer ce qui rend malheureux en cinq catégories.

 Certains passages m'ont hérissé le poil, notamment en ce qui concerne son "approche" de la psychologie féminine et les remarques sur les différences ethniques.  

Les histoires se déroulent en Angleterre et au Moyen Orient notamment. Il n'y a pas d'enquête à proprement parler, on découvre au travers de personnages quels sont les moyens que  Parker Pyne va mettre en œuvre pour que ceux-ci soient heureux. 

La construction des histoires est intéressante, certains rebondissements sont surprenants. J'ai apprécié cet aspect même si çà n'est  pas mon roman préféré d'Agatha Christie.

Le second livre lu est Un cadavre dans la bibliothèque, dans lequel on retrouve Miss Marple, appelée à la rescousse par son amie Mme Bentry lorsque le cadavre d'une jeune femme est retrouvée dans sa bibliothèque. 

Miss Marple fidèle à elle-même trouvera la solution. Dans ce roman, on découvre la bourgeoisie anglaise, les cancans de la vie à la campagne, les histoires de famille. Pas de trace ADN, pas de bornage de téléphone portable ni d'empreinte digitale. Résolution d'un meurtre à l'ancienne par une charmante vieille dame, bien au fait des vicissitudes de ses contemporains. Un classique chez Agatha Christie et finalement c'est ce que j'aime ! J'embarque, je me laisse porter et j'admire le talent de l'auteure.

La troisième lecture n'est pas un Agatha Christie. J'ai découvert un nouvel auteur. C'est son premier roman policier paru. Il s'agit de Jean Luc Menet avec le roman Suicidés. C'est le coup de coeur du mois !

L'intrigue ce déroule dans le Nord, plus précisément à Valenciennes et dans ces environs immédiats. Une des villes citées dans ce roman est la mienne 😉  Le fait que ce soit un polar et qu'il se déroule dans ces lieux a participé à mon choix.

D'emblée on sait que ces suicides n'ont sont pas. Ils sont l'œuvre d'une seule et même personne. Nous suivrons donc ce meurtrier ainsi que le capitaine de police Michel Dutour et sa stagiaire Clara Jeminski (qui n'est pas policière mais étudiante en master et fille d'un ami d'enfance).

J'ai adoré embarquer dans ce qui sera une sombre histoire de vengeance autour d'une histoire d'amour malheureuse. 

Michel Dutour et Clara sont attachants. Les deux héros ont un passé compliqué que l'on découvre peu à peu. J'ai aimé les personnages qui se greffent à l'enquête, tel Hugo le hacker ami de Clara, Hélène, Jean, Elodie.

Les allers-retours entre présent et passé nous permettent de découvrir comment le meurtrier en est arrivé là mais aussi ils permettent de faire connaissance avec les deux personnages principaux sans jamais nous perdre.

La construction de l'intrigue est astucieuse. J'ai eu l'impression de naviguer entre une enquête de Colombo et de Sharko et Lucie Hennebelle (les héros de Franck Thilliez). 

Bref j'ai adoré et j'attend de retrouver tous ces personnages prochainement !

Je vous conseille de visiter le site de Jean-Luc Menet, vous y trouverez également des histoires parallèles à ce roman. 

La quatrième lecture est une lecture audio. J'ai écouté le dernier roman de Jussi Adler-Olsen "Victime 2117", qui est la huitième enquête du département V.

J'ai lu tous les autres romans de la série et celui-ci ne m'a pas déçue ! Dans ce nouvel opus on connaît enfin l'histoire d'Assad ! Sur fond d'actualité, on découvre le passé d'Assad et c'est aussi le grand retour de Rose ! Pas de cold-case ici, cette victime 2117 a un rapport direct avec le passé d'Assad mais elle va également déclencher une folie meurtrière chez un jeune homme que Gordon et Rose devront débusquer. 

Il y a du nouveau entre Karl et Mona 💗 On retrouve aussi Hardi l'ancien coéquier de Carl qui espère voir son état s'améliorer grâce à une intervention chirurgicale en Suisse. Et visiblement il risque d'y avoir des rebondissements concernant l'enquête du pistolet à clous, la fin du roman nous le laisse entrevoir !

Le journal en parle comme de la « victime 2117 » : une réfugiée qui, comme les deux mille cent seize autres qui l’ont précédée cette année, a péri en Méditerranée dans sa tentative désespérée de rejoindre l’Europe.
Mais pour Assad, qui œuvre dans l’ombre du Département V de Copenhague depuis dix ans, cette mort est loin d’être anonyme. Elle le relie à son passé et fait resurgir de douloureux souvenirs.
Il est temps pour lui d’en finir avec les secrets et de révéler à Carl Mørck et à son équipe d’où il vient et qui il est. Au risque d’entraîner le Département V dans l’œil du cyclone.

Qui est Assad ? Victime 2117 est la réponse. Cette enquête est son histoire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article